METHODES TRADITIONNELLES DE SOINS SINO-JAPONAIS POUR LES ENFANTS": XIAO ER TUINA-SHONISH

"La légende raconte que c'est l'ange Gabriel, qui à la naissance des enfants, vient appliquer son doigts sur leur bouche en leur chuchotant: "chut!..."afin qu'ils oublient et taisent à jamais tout souvenir de leur vie passée! C'est ainsi que nous avons tous une gouttière sous le nez. "



samedi 13 juin 2020

ZHENG SHAN-疝病症



Hernie inguinale (Fùgǔgōu shàn qì-腹股沟疝气儿童), hernie ombilicale (shan qi-小儿 驯 气) hydrocèle (Tui Shan) chez l'enfant.

Dans le chapitre MAI JIE PIAN (explication des vaisseaux) on observe que : « la maladie de Jueyin aussi appelée TUI SHAN se traduit par des douleurs et sensation de gonflement chez les femmes ».

Selon NEI JING on peut au moins affirmer que le terme SHAN désigne douleur et sensation de gonflement du bas ventre : la douleur abdominale remonte du bas ventre au cœur. L’étude des œuvres classiques anciennes permet de donner la définition de SHAN : ce terme englobe l’idée de douleur et gonflement du bas ventre mais aussi du scrotum.

Sous la dynastie des SUI (581 - 618), CHAO (Yuan-fang), dans son fameux livre ZHU BING YUAN HOU LUN , CHAO distingua donc sept catégories de SHAN; classées de la façon suivante :
  • JUE SHAN (« hernie étouffée »)
  • ZHENG SHAN (« hernie du gonflement »)
  • HAN SHAN (« hernie du froid »)
  • QI SHAN (« hernie du souffle »)
  • PAN SHAN (« hernie ombilicale »)
  • FU SHAN (« hernie dure,»)
  • LANG SHAN (« hernie du loup »)
Six siècles plus tard, sous la dynastie des SONG (960 - 1279), ZHANG (Zi-he) (1156 - 1228) classifia à son tour les maladies de SHAN, distinguant également sept catégories de SHAN, différentes de celles précédemment cités ; deux seules restent identiques :
  • HAN SHAN (« hernie du froid »)
  • QI SHAN (« hernie du souffle »)
  • SHUI SHAN (« hernie de l’eau »)
  • JIN SHAN (« hernie du tendon »)
  • XUE SHAN (« hernie du sang »)
  • TUI SHAN (« hernie du scrotum »)
  • HU SHAN (« hernie du renard »)
Cette classification établi vers 1228 est encore en vigueur de nos jours.
Dans NAN JING est écrit : « Quand le vaisseau conception est atteint, on trouve chez l’homme des SHAN ; ils proviennent de l’accumulation du froid ». Le vaisseau conception étant étroitement lié au méridien du foie, le principe du traitement sera d’agir sur le vaisseau conception et le méridien du foie.



ZHUBING YUANHOU LUN
Symptômes de tous les shan (诸疝候)
Dans tous les shan, le souffle yin s’accumule à l’interne, ce qui se redouble par le souffle froid; cela fait que nutrition et défense ne sont plus accordées (不调), que sang et qi se vident et s’affaiblissent. En conséquence, le vent et le froid (风冷) entre dans l’intérieur de l’abdomen et cela constitue un shan.

Quand il y a shan, il y a douleur.
Si le bas ventre est douloureux, on ne peut ni uriner ni déféquer.
Si pieds et mains se refroidissent par suite d’un reflux (厥冷), il y a douleur autour de l’ombilic et la sueur blanche (⽩汗) sort.
Si le souffle froid (冷⽓) remonte en contre-courant et assaille le Coeur et l’abdomen, alors il ya douleur au Coeur.
S’il y a tension au revers (⾥急), l’abdomen est douloureux.
Tous ces symptômes sont différents, c’est pourquoi on parle de « tous les shan 诸疝 »
Quand le pouls est tendu (弦) et serré (jin 紧), c’est un shan.
诸疝者,阴⽓积于内,复为寒⽓所加,使荣卫不调,⾎⽓虚弱,故风冷入其腹内⽽成疝也。疝者,痛也。或少腹痛,不得⼤⼩便︔或⼿⾜厥冷,绕脐痛,⽩汗出︔或冷⽓逆上抢⼼腹,令⼼痛︔或⾥急⽽腹痛。此诸候非⼀,故云诸疝也。脉弦紧者,疝也。

SUWEN 60
Quand Renmai fait les maladies, chez l'homme il y a des noeuds à l'interne (nei jie 內結) et les 7 sortes de syndrome shan (qi shan 七疝).
Chez la femme, pertes gynécologiques (daixia 帶下) et concrétions (jia ju 瘕聚).
任脈為病.男⼦內結七疝.女⼦帶下瘕聚.

SUWEN 10
« Quand le teint est vert et que le pouls arrive long et tambourinant à gauche comme à droite : Les souf=les sont accumulés sous le Coeur et font pression sur les aisselles. Le nom est : blocage de fonction au Foie. Cela se contracte par le froid et l’humidité. C'est le même procédé que pour les syndromes shan (疝). Les lombes sont douloureux, Le pieds sont froids, La tête est douloureuse ».
青脈之至也長⽽左右彈有積氣在⼼下⽀胠,名曰肝痺,得之寒濕,與疝同法,腰痛⾜清頭痛

« Quand le teint est jaune et que le pouls arrive gros et vide : Les souffles sont accumulés au milieu du ventre. Il y a des souffles en reflux. Le nom est : syndrome shan par reflux. C'est le même procédé qu'en gynécologie. Cela se contracte parce qu'on s'est infligé une trop grande activité et que la sueur est alors sortie en présence de vent. »
⿈脈之至也⼤⽽虛,有積氣在腹中,有厥氣名曰厥疝,女⼦同法,得之疾使四⽀汗出當風。

LINGSHU 10.
Jueyin de pied
Quand le mai est ébranlé (dong 動), les maladies sont les suivantes :Douleur aux lombes où l’on ne peut pas baisser et relever (fu yang 俯仰) - Les hommes ont des hernies scrotales (tui shan 疝) - Les femmes ont des gonflements (zhong 腫) du bas ventre (spécifiques de la femmes) - Quand c’est intense, le gosier est sec (yi gan 嗌乾) le visage comme couvert de poussière (mian chen ⾯塵) et le teint est dépouillé (tuo se 脫⾊) .
是動則病腰痛不可以俛仰,丈夫㿉疝,婦⼈少腹腫,甚則嗌乾,⾯塵,脫⾊。

Les maladies générées par l’autorité (zhu 主) du Foie sont les suivantes :
  • Thorax encombré (xiong man 胸滿)
  • Vomissement par contre courant (ou ni 嘔逆)
  • Diarrhées lientériques (sun xie 飧泄)
  • Hernie du renard (hu shan 狐疝)  
  • Incontinences urinaires (yi niao 遺溺)  
  • Anurie et dysurie (bi long 閉癃)
是主肝所⽣病者,胸滿,嘔逆,飧泄,狐疝,遺溺,閉癃。

Le sépare (détaché, bie 別) du Jueyin de pied a pour nom Ligou; à 5 pouces de la malléole interne il se sépare et se rend au Shaoyang. Le trajet séparé suit la jambe et monte aux testicules (scrotum), fait un noeud (jie 結) à la verge.
Ses maladies sont : en cas de contre-courant des souffles : testicules enflées (zhong 腫) et soudaines hernies (cu shan 卒疝), en cas de plénitude : élongation de la verge (priapisme, ting zhang 挺長), et en cas de vide, violentes démangeaisons (au sexe, bao yang 暴癢). On prend là où se fait la séparation.
⾜厥陰之別,名曰蠡溝。去內踝五⼨,別⾛少陽;其別者,經脛上睪,結於莖。其病 氣逆則睪腫卒疝。實則挺長,虛則暴癢。取之所別也。

LINGSHU 13
Tendino-musculaire du Yangming de pied
Les maladies de ce trajets sont : Muscles tournants (zhuan jin 轉 筋) des orteils centraux à la jambe; les membres inférieurs tressautent et se durcissent (tiao jian 跳堅); muscles tournants à Futu (E.32); en=lure (oedème) à l'avant du fémur. Hernies des parties génitales; contractures musculaires (jin ji 筋急) au ventre avec irradiation à Quepen et jusqu'aux joues. La bouche se met brusquement de travers. Quand il y a contracture (ji 急), l'oeil ne se ferme plus. Quand il y a chaleur, les muscles sont relâchés (zong 縱) et l'oeil ne s'ouvre pas. Quand les muscles des joues sont froids, contractures (ji 急) avec irradiation aux joues et déplacement à la bouche.
Quand ils sont chauds, les muscles sont relâchés (shi zong 弛縱). Quand il y a relâchement (huan 緩), il est impossible de tenir (se tenir, shou 收) et c'est la raison pour laquelle cela se met de travers.
其病⾜中指⽀脛轉筋,腳跳堅,伏兔轉筋,髀前腫,㿉疝,腹筋急,引缺盆及頰,卒⼜ 僻;急者,⽬不合,熱則筋縱,⽬不開,頰筋有寒,則急,引頰移⼜,有熱則筋弛縱,緩不勝收,故僻。

LINGSHU 19
Au bas ventre tiraillement douloureux du scrotum qui irradie aux lombes et à l’épine dorsale et cela remonte heurter le Coeur (shang chong xin 上衝⼼) : les pervers sont à l’Intestin Grêle. Il (le méridien de IG) est relié au scrotum et se connecte à l’épine dorsale, traverse Foie et Poumon, prend une relation de liaison (connexion, luo 絡) avec le système de connexions propre au Coeur (xin xi ⼼系); quand les souffles montent en puissance alors il y a contre-courant dû au reflux (jue ni shang chong 厥逆上衝) et remontée qui heurte (sheng chong 上衝). Intestins et Estomac enfume (brûler, xun 熏) le Foie, se diffuse dans les huang (肓), se noue (jie 結) au nombril. On prend donc à la source des huang (肓之原) pour les dissiper (san 散); on puncture le Taiyin pour les supplémenter (tonifier, yu予) et on prend au Jueyin pour les abaisser (xia 下); on prend Juxuxialian (E39) pour les chasser (qu 去). On palpe (an 按) là où passe le méridien pour les réguler (tiao 調).
⼩腹控睪,引腰脊,上衝⼼。邪在⼩腸者,連睪系,屬于脊,貫肝肺,絡⼼系。氣盛則厥逆,上衝腸胃,燻肝,散于肓,結于臍,故取之肓原以散之,刺太陰以予之,取厥陰以下之,取巨虛下廉以去之,按其所過之經以調之。

JINGUI YAOLÜE 10
§ 17 Douleur à l’abdomen avec un pouls tendu et serré (弦⽽緊), l’aspect tendu/en corde d’arc indique que le souffle défensif ne circule pas, on a donc une crainte du froid; l’aspect serré/tendu indique qu’il n’y a pas de désir de de manger(pas d’appétit); pervers et corrects s’empoignent et cela donne un shan froid.
Dans le cas d’un shan froid avec une douleur péri-ombilicale, si quand le mal se déclenche il y a émission de sueur blanche, que mains et pieds se refroidissent par reflux (jue leng 厥冷), que le pouls est profond et serré (shen jin 沉緊), alors la décoction Da Wu Tou Jian est souveraine.
腹痛,脈弦⽽緊,弦則衛氣不⾏,即惡寒,緊則不欲食,邪正相搏,即為寒疝。 寒疝繞臍痛,若發則⽩汗出,⼿⾜厥冷,其脈沉緊者,⼤烏頭煎主之。

§ 18 Dans le cas d’un shan froid avec douleur dans l’abdomen ainsi qu’une douleur, le shan froid s’accompagne d’un manque de sang aux flancs et une tension au revers, la décoction Dang Gui Sheng Jiang Yang Rou Tang est souveraine.
寒疝腹中痛,及脅痛裡急者,當歸⽣薑⽺⾁湯主之。

JINGUI YAOLÜE 22
§ 8. Au centre, le froid provoque des douleurs de part et d’autre de l’ombilic.
Ou la douleur se situe aux côtes de part et d’autre, avec irradiation vers le zang.
Ou les noeuds évoluent en chaleur au centre, avec douleur à l’emplacement de Guanyuan (R.M.4). Le pouls est rapide, il n’y a pas de plaies (chuang 瘡), mais la peau (ji 肌) présente un aspect d’écailles. C’est un syndrome que l’on observe aussi chez l’homme, pas seulement chez la femme.
在中盤結,繞臍寒疝︔或兩脅疼痛,與臟相連︔或結熱中,痛在關元,脈數無瘡,肌若⿂鱗時著男⼦,非⽌女身。
  • Shan à l'appareil yin (yin shan 陰疝) avec tiraillement (douloureux) aux testicules : sous l'autorité de VC7 (Yinjiao). 
  • Douleur au bas ventre, miction difficile, ptôse et relâchement de l'appareil yin (génital) : sous l'autorité de R11 (Henggu).
  • Shan au bas ventre où, quand on est couché, on a facilement des tressaillements (jing 驚) : sous l'autorité de VC6 (Qihai). 
  • Brutales douleurs dues à des shan avec une forte chaleur dans le bas ventre : sous l'autorité de VC4 (Guanyuan).
  • Shan de l'appareil génital (yin shan 陰疝) et syndrome shan dû au souffle (qi shan 氣疝): sous l'autorité de E25 (Tianshu).
  • Tui shan (㿗疝) : sous l'autorité de E27 (Daju), de Rt8 (Diji) et de F6.
  • Shan de l'appareil génital (yin shan 陰疝) avec impuissance (wei 痿) et douleur dans le pénis, les deux testicules sont rétractées et douloureuses, on ne peut pas se coucher sur le dos : E30 (Qijie).
  • Shan de l'appareil génital (yin shan) : sous l'autorité de Rt.12 (Chongmen).
  • Shan de l'appareil génital masculin, où les deux testicules montent et descendent et où le bas ventre est douloureux : sous l'autorité de VB27 (Wushu).
  • Douleur sur la face supéro-interne de la cuisse, les souffles se mettent en contre-courant, la "hernie du renard" (hu shan 狐疝) monte et descend, avec tiraillement douloureux au bas ventre, on ne peut pas se pencher en avant, ni en arrière : sous l'autorité de Rt5 (Shangqu).
  • "Hernie du renard" (hu shan 狐疝) : sous l'autoirté de F3 (Taichong) 狐疝,太沖主之。
  • L'appareil génital saute (remonte) et il y a incontinence urinaire, la miction est difficile et douloureuse, l'appareil génital remontent et rentre dans le ventre, shan froid (han shan 寒疝)et prolapsus de l'utérus, enflure unilatérale importante, douleur au ventre et au nombril, malaise et perturbation dans le ventre : sous l'autorité de F1 (Dadu).
  • Tui shan (hernie scrotale) avec brutales douleurs à l'appareil génital : sous l'autorité de F4(Zhongfeng).
  • Shan, dysurie (long), tiraillements douloureux du nombril au bas ventre, douleurs aux lombes : sous l'autorité de F4 (Zhongfeng).
  • Syndrome shan sous le nombril, douleur tout autour du nombril, remontée au coeur qui empêche de respirer : sous l’autorité de Zhongji (Ren 3).
  • Syndrome shan sous le nombril, douleur tout autour du nombril : sous l’autorité de VC5, Shimen.
  • "Accumulation (ji 積) sous le nombril avec shan et concrétions (shan jia 疝瘕), présence de sang dans l'utérus : sous l'autorité de R14 (Siman).
  • Shan de l'ombilic (ji shan 臍疝) où la douleur est tout autour du nombril, avec de temps à autre une remontée qui vient heurter le coeur : sous l'autorité de E25 (Tianshu).
  • Shan des souffles (qi shan 氣疝) avec éructation et vomissements, oedème du visage et cochonnet qui déboule : sous l'autorité de E25 (Tianshu)
JIAYIJING- IX
Tui shan (tui shan 癲疝) avec brutale douleur à l’appareil génital (scrotum) : sous l’autorité de Zhongfeng (F4).癲疝,陰暴痛,中封主之。

Zheng (症)
  • attaque de froid externe (wài gǎn fēng hán-外感风寒)
  • humidité (shi-湿)
  • chaleur (Re-)
  • déficience du qi (qì bù zú -气不足, qì xiàn zhèng  气陷证)
  • Le froid provoque la douleur; 
  • La chaleur provoque un relâchement, 
  • L’humidité provoque un gonflement 
  • Une descente, un vide en provoque un gonflement et une descente. 
  • Une hernie fixe est due à un trouble du sang, une hernie mobile à un trouble du qi.
DIFFÉRENCIATION (biàn zhèng lùn zhì- 辨证论治)
  1. Humidité: enflure, douleur, et humidité du scrotum, enduit blanc et gras pouls profond et lent, ou profond et tendu, ou mou, flottant, et les faibles. Veinule: pourpre.
  2. Froid: aversion pour le froid. Langue pâle avec peu ou un enduit blanc. Pouls: lent. Veinule: rouge pâle.
  3. Chaleur: aversion pour la chaleur. Langue: enduit jaune gras. Pouls: faible, flottant, et rapide. Veinule: rouge vif.
  4. Vide de Qi: hernie plus apparente en position debout, moins quand il est couché. Langue: pâle. Pouls: fin et faible. Veinule: Pâle.
  5. Effondrement du Qi: teint blafard, maigreur, fatigue, faiblesse, transpiration spontanée. Langue: rouge pâle avec fin enduit blanc. Pouls: lent et faible. Veinule: pâle et indistincte.
PROTOCOLE DE BASE XIAO ER TUINA : 
Erma

Varations
·         Humidité + Pijing, Xiaochangjing, Sanguan
·         Froid+ Wailaogong, Ershanmen, Yiwofeng, Sanguan
·         Chaleur+ Xiaotianxin, Shenwen, Tianheshui, qing Ganjing
·         Vide de qi+ Pijing, Sanguan
·         Effondrement du qi: Bu Ganjing, Neibagua, Shenjing

Application de compresse chaude yùn fǎ  熨法 pour les tableaux d'Humidité, Froid, Vide de Qi.


Bagua

Erma

xiaochangjing

Shenwen-Shengjing
Qing Ganjing
Pijing

jeudi 11 juin 2020

L’ENFANT DU POINT DE VUE DE LA MEDECINE CHINOISE



Caractéristiques physiologiques
La médecine chinoise distingue deux aspects essentiels chez l’enfant.

1-Les Zangfu sont fragiles et délicats, Forme et Souffles pas terminés
Cette phrase veut mettre en lumière la spécificité de l’enfant, c’est-à-dire, que la croissance continue et le développement progressif du corps (Xíng ) et des Zangfu (脏腑) font que le Xue et le Qi ne sont pas encore abondants, que leurs organes digestifs sont fragiles et que, de même, leur développement psychomoteur est en pleine évolution. 

Les auteurs anciens ont insisté sur ce qu’ils ont appelé « yin et yang jeunes » (zhiyin zhiyang-至阴至阳) et qui vont s’accroître régulièrement pour atteindre leur niveau d’épanouissement. Ceci est déduit du Suwen, chap. 1, où il est dit : « Chez le garçon, à deux fois huit, soit seize ans, l’Essence (jing) peut passer librement, donc la reproduction est possible ; à trois fois huit, soit vingt-quatre ans, l’Essence est en abondance, les grosses dents poussent, les os et les muscles sont robustes, le yin et le yang sont en bon équilibre. Chez la fille, à deux fois sept, soit quatorze ans, c’est la puberté ; à trois fois sept, soit vingt et un ans, les grosses dents poussent, le yin et le yang sont tous deux en abondance et en équilibre ». Ici yin signifie : l’Essence, le Sang, les Liquides Organiques, tandis que yang veut dire : activités fonctionnelles des Zang Fu. Ce terme de « yin-yang jeune » veut donc signifier que tant sur le plan matériel que sur le plan fonctionnel l’organisme de l’enfant n’est pas complètement développé et que cet aspect « jeune » en est une caractéristique physiologique.

Il est dit dans Su Wen au chapitre Bao Ming Quan Xing Lun que « la forme de l'être humain (Xíng ) est basée sur le yin et le yang » et au chapitre Yin Yang Ying Xiang Da Lun que « le yang, se transforme en qi ; le yin produit la forme ». En se basant sur cela, le médecin Wu Jutong avait créé dans son célèbre ouvrage Wen Bing Tiao Bian la théorie de «jeune yin et jeune yang». Ici, le yin signifie toutes les substances du corps humain ayant forme, comme jing, Xue,  jin ye, les Zangfu, les os, etc. ; le yang signifie toutes les fonctions physiologiques des Zangfu. D'après Wu, le fait que « les zangfu sont fragiles et l'aspect et le qi ne sont pas remplis chez l'enfant » est justement dû à ce que « le jeune yang n 'est pas suffisant et le jeune yin ne croît pas assez ». Cette théorie résume clairement les caractéristiques physiologiques de l'enfant : la base substantielle et les fonctions physiologiques sont toutes deux incomplètes et immatures.

将小儿纯阳读成阳盛是误读
  小儿纯阳说最早见于《颅囟经·脉法》开篇:凡孩子三岁以下,呼为纯阳,元气未散但此纯阳并非阳盛而是指赤子纯朴、纯和之态。将纯阳读成阳盛是误读,清代医家吴瑭就专门写了篇传儿科为纯阳辨讨此事。认为小儿纯阳是指他们无杂念和性欲干扰,小儿的生理特点应当归为稚阴稚阳

Chez l'enfant, l'activité vitale est prospère et le développement est rapide
Cela signifie que l'enfant est tout le temps en train de se développer rapidement pour atteindre la maturité, tant au point de vue de la forme et de la structure, qu'au point de vue des fonctions physiologiques. Plus l'enfant est jeune, plus ce développement est rapide.

将小儿纯阳读成阳盛是误读
凡孩子三岁以下,呼为纯阳,元气未散。但此纯阳并非阳盛而是指赤子纯朴、纯和之态。将纯阳读成阳盛是误读,清代医家吴瑭就专门写了篇传儿科为纯阳辨讨此事。认为小儿纯阳是指他们无杂念和性欲干扰,小儿的生理特点应当归为稚阴稚阳

Il est écrit dans le Lu Xin Jing que « les enfants de moins de trois ans ont un corps « pur yang ». Leur qi originel ne s'est pas encore dispersé ». Cela veut dire que chez l'enfant, le yin originel et le yang originel du rein qu'il a reçus de la racine prénatale ne sont pas encore consommés et que leur activité vitale est très prospère. La théorie du «pur yang » décrit parfaitement l'image de la croissance de l'enfant : un corps d'enfant est comme le soleil qui vient de se lever et comme les jeunes plantes qui poussent continuellement et rapidement. À ce moment, le corps de l'enfant a besoin de beaucoup de quintessence de l'eau et des céréales. Mais ici la notion de «pur yang » n'est pas le synonyme de « yang prospère » et ne signifie pas qu'il n'y pas de yin dans le corps de l'enfant. 



2-Vitalité considérable, croissance rapide
Ce deuxième adage définit la physiologie de l’enfant, et ce dans un autre domaine que l’adage ci-dessus. Cela évoque l’étonnante croissance des enfants et leurs transformations qui sont d’autant plus rapides que leur âge est plus bas, un peu comme le soleil qui monte à l’horizon. Les anciens auteurs ont désigné cette transformation par le terme de « yang pur » (chunyang) et on lit dans certains ouvrages que chez l’enfant en dessous de trois ans, l’expiration est du yang pur, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas du tout de yin, mais que le yang est très abondant, indiquant ainsi que, du fait de sa vitalité considérable, le petit a de grands besoins en matériaux nutritifs et en produit de la distillation de « l’eau et des grains » c’est-à-dire en Souffle Essentiel (jingqi).

En conclusion, par leurs observations et leur expérience clinique, les anciens médecins chinois ont voulu sous le vocable de « jeunes yin-yang» et de « yang pur » indiquer les aspects particuliers de la physiologie infantile : par le premier, ils montraient la fragilité de l’organisme dont le yin et le yang étaient jeunes donc insuffisants, par le second, la vitalité considérable au cours de la croissance, mais la relative insuffisance du yin. 



mardi 9 juin 2020

COMPRENDRE LE XIAO ER TUINA-小儿推拿



Yi Shu (De la médecine-1826)

« Dans le corps de l’homme, il y a des méridiens (jing) des collatéraux (luo) et des capillaires (sunluo). L’énergie et le sang produit par la Rate et l’Estomac transsudent dans les capillaires puis, de là, passent dans le grand collatéral des différents méridiens puis dans les méridiens eux-mêmes, à l’instar de l’eau des ruisseaux se jetant dans les rivières et de l’eau des rivières se jetant dans les fleuves. Si l’eau des ruisseaux qui parvient à la rivière peut être abondante ou rare, les fleuves, quant à eux, ne connaissent jamais la sécheresse. Chez l’Homme, si cela était, tout viendrait à disparaître. »

Le Xiao er Tuina a été développé il y a 2300 ans et a survécu à l'épreuve du temps, aidant de nombreux enfants à aller mieux. Les enfants n'ont pas envie de décoction amère ni d’acupuncture, le Xiao er Tuina est un moyen doux d'aider les enfants à retrouver leur santé. Avec la reconnaissance croissante de la santé préventive par les parents, cette approche relaxante et thérapeutique a gagné en popularité et est largement acceptée par les enfants de tous âges.

Qu'est-ce que le Xiao er Tuina?
Depuis les temps anciens, cette méthode de méthode de soin traditionnelle a joué un rôle important dans la prévention des maladies et le traitement des affections. Le Xiao er Tuina repose sur les principes de la médecine chinoise et les techniques pratiquées sont strictement conformes à un « bian zheng » spécifique. Comme un enfant a la peau délicate et douce, différentes techniques de manuelle sont utilisées par rapport au tuina adulte. Les enfants ont également des points d'acupuncture uniques composés de zones et de points linéaires.

Pourquoi le Xiao er Tuina est-il plus populaire aujourd’hui?
Non seulement il apporte de grands avantages, mais c'est également une méthode sûr et efficace. Le Xiao er Tuina n'est pas douloureux ni dur comme les massages Tuina généralement pratiqués sur les adultes - les techniques utilisées sont différentes en raison des différences de physiologie entre l’enfant et l’adulte. Plus important encore, le toucher physique joue un rôle vital dans le maintien de la santé.

Comprendre la physiologie des enfants du point de vue de la MC
La physiologie d'un enfant est différente de celle d'un adulte dans les aspects suivants:
1.   Premièrement, leurs organes internes, Zang-Fu sont délicats, en particulier les Poumons (Fei), leur Rate (Pi) et leurs Reins (shen), et leurs fonctions physiologiques n'ont pas encore atteint leur pleine maturité. Par conséquent, il est plus facile pour les agents pathogènes externes d'entrer dans leur corps et plus facilement pour leur système digestif d'être affecté par la nourriture qu'ils absorbent.

2.  Deuxièmement, en raison du développement incomplet du Yin et du Yang dans leur corps, il y a une tendance plus élevée à voir les déséquilibres du Yin et du Yang chez les enfants. Les mécanismes d'autodéfense et d'autorégulation de leur corps sont donc plus faibles. La progression du déséquilibre est également rapide chez les enfants et peut facilement évoluer vers des formes plus compliquées en peu de temps. En tant que tel, une réponse rapide est vitale.

3.  Bien que l'équilibre entre le Yin et le Yang chez les enfants soit fragile et facilement perturbé, il a tendance à pencher vers le Yang. Les enfants ont une croissance dynamique et rapide et les médecins dans les temps anciens ont souligné que la constitution corporelle d'un enfant est pleine d'énergie Yang, comme un soleil levant le matin. Par conséquent, il est courant de voir la constitution du corps «en excès de Yang, Yin insuffisant» chez un enfant.

4.  Les enfants peuvent retrouver leur équilibre beaucoup plus rapidement, tant que des mesures immédiates sont prises pour lutter contre le problème.

Quels sont les avantages du Xiao er Tuina?
En comprenant la physiologie des enfants, nous savons que les enfants sont plus susceptibles de développer des déséquilibres, et une fois le déséquilibre installé, le syndrome progresse et s'aggrave rapidement. Si l'enfant a une forte immunité, la récupération est tout aussi rapide. Essentiellement, cela signifie qu'une réponse rapide est vitale et reflète également l'importance des mesures préventives pour renforcer l'immunité de l'enfant. Le Xiao er Tuina suscite une réponse rapide en stimulant directement les systèmes d'organes associés pour corriger le problème à la main et est également une mesure préventive sûre à long terme pour les enfants.


Le Xiao er Tuina peut être utilisé pour traiter un large éventail de déséquilibres chez les enfants. En particulier, les effets du soin Xiao er Tuina sont bénéfiques pour les syndromes courants du système respiratoire et du système digestif, ce qui en fait un soin de choix pour ces problèmes. Lorsqu'un enfant a un déséquilibre, il est généralement dû à une perturbation du Qi de certains Zang-Fu internes ou à des déséquilibres du Yin et du Yang. En appliquant certaines techniques sur une partie du corps de l'enfant, le Zang-Fu correspondant dans le corps sera régulé par des méridiens pour aider à rétablir le flux normal du Qi et ainsi atteindre l’équilibre. De même, grâce aux techniques spécifiques du Xiao er Tuina, les déséquilibres Yin et Yang peuvent être corrigés. Avec un « bian zheng » correct, ce soin est capable de cibler la racine des problèmes et capable de traiter les déséquilibres chroniques.

En plus d’équilibrer le corps, le Xiao er Tuina peut également être utilisé pour renforcer la santé et l'immunité de l'enfant, améliorer sa constitution corporelle et augmenter la résistance de l'enfant contre les Pervers Externes et internes. La recherche moderne a montré que le Xiao er Tuina  a un effet positif non seulement sur les fonctions physiologiques du corps mais aussi sur les fonctions psychologiques, avec un effet très fort sur la réduction de l'anxiété chez les enfants.

Comme mentionné, il y a 3 organes internes chez les enfants où le Vide de Qi est plus important, Pi étant l'un des organes susmentionnés. Pi est responsable de l'apport, du traitement et de la distribution des nutriments des aliments, sous forme de quintessence, qui sont essentiels au fonctionnement de notre corps. Une insuffisance de Qi de Pi chez les enfants peut entraîner une digestion plus faible, provoquant des symptômes tels que la diarrhée, un manque d'appétit, une indigestion et des ballonnements.
Sachant à quel point Pi est importante pour aider les enfants à absorber suffisamment de nutriments pour renforcer leur corps et à bien grandir, voyons comment est-ce que l’on pourrait aider un enfant à renforcer Pi avec des techniques simples, en particulier dans la lutte contre le problème de Ji Shi. Les techniques suivantes doivent être effectuées sur la main. Cela peut être fait 2 à 3 fois par jour lorsque l’enfant souffre de Ji Shi.


              
补脾 -Bu Pijing                           



清胃 ou 经 Qing Weijing











  Rou Banmen
八卦-bagua



       
          揉 里-Rou Zusanli
缝-An Sihengwen

阴阳-Séparer Fuyinyang
脊-Nie Ji



Le Xiao er Tuina s'avère très efficace pour les nourrissons et enfants de moins de 5 ans. Après cet âge il est conseillé de mettre en place les méthodes de soins traditionnels sino japonais (shonishin et/ou xiao er tuina, ou da tuina).






mardi 11 février 2020

LES JING FENG DE L'ENFANT - 小儿惊风散


Définition
Les jing (痉) désignent un trouble où il y a des symptômes de contractures des tendons, de raideur de la nuque et du dos, de trismus, des spasmes et des convulsions membres, voire de l’opisthotonos.

You Zai-jing, dans le Jingui Yaolüe Xindian, dit : « Lors de cette maladie, il y a du vent-froid à taiyang qui n’a pas été dissipé. A nouveau, le patient, contracte le froid et l’humidité, et il se forme les convulsions. De même, les échappements de sang, les épuisement de qi, l’endommagement et la blessure du yin et du yang provoquent des modifications pathologiques et il se forme les Jing Feng ».

Dans « Les trésors de la pharmacopée chinoise », il est  dit :  « Les Jing (痉) causés par le Vent sont l’une des quatre maladies graves des enfants. Elles atteignent souvent les enfants entre un et cinq ans. Les nouveau-nés, de moins d’un an, en sont aussi souvent les victimes. Elles attaques rapidement d’une manière très changeante jusqu'à en être mortelles. Mal traitées, elles peuvent se transformer en épilepsie, retard mental, jusqu'à la mort.

Zhang Zhongjing dit : « Dans la maladie du taiyang où les symptômes sont complets avec le corps raide, le cou et le dos enraidis alors que le pouls est profond (chen) et lent (chi), c'est un Jing (痉). Les trois parties : pouce, barrière et pied sont tendues et rigides. Dans les Jing Feng raides (ganchi), le thorax est plein, [le malade souffre de] trismus, couché il ne touche pas la natte (ne peut s’allonger dans son lit à cause de l’opisthotonos) et ses pieds sont spasmes. Un tel patient grince obligatoirement des dents. Dans la maladie du taiyang où il y a de la fièvre avec un pouls profond (chen) et fin (xi), c'est un Jing (痉). Les personnes qui souffrent de Jing (痉) ont le pouls enfoui (fu), ferme (jian) et égal en haut et en bas. Dans la maladie du taiyang où il y a de la fièvre sans transpiration avec crainte du froid, c'est une maladie par Jing raides (刚痓). Dans la maladie du taiyang où il y a de la fièvre avec transpiration sans crainte du froid, c'est une maladie par Jing souples (柔痓). »

Extrait Yili Zhenchuan de Zheng Qin-An (rouleau 4, Institut Liang Shen)
« Le point le plus important est que le Taiyang gouverne la peau et unifie le Qi nutritif et le qi défensif »…. » il ne faut absolument pas être trompé par la nature du jeune yang de l’enfant et par les discours qui disent qu’il ne peut pas y avoir de blessure due au froid (shan han) au début. Il ne savent pas que les enfants ont un qi léger et une force faible, le qi correct (zheng qi) est facilement blessé par le froid. »

« Si les méridiens et collatéraux de taiyang sont recouverts et contraints par le pervers externe, les mécanismes du qi ne sont pas aisés, il y a répression et nouure en chaleur, la chaleur à l'extrême produit le vent et il y a une situation de Jing  (痉) et d'opisthotonos. »

Selon le « Zhen Jiu Da Cheng »
« Les maladies de l’enfant n’ont aucun rapport avec les 7 sentiments. Quand elles ne siègent pas au méridien du foie, elles se trouvent au méridien de la rate ; quand elles ne se trouvent pas au méridien de la rate, elles siègent au méridien du foie. Toujours, elles balancent entre ces deux méridiens ».

Les Jing aiguës appartenant au Foie-Bois sont des mala­dies occasionnées par le vent pervers en état d’excès. Le traitement consiste à purifier la fraîcheur, à barrer le froid et à métaboliser les glaires. Ces maladies se manifestent lors d’un effroi par des bruits de bois, des cris d’oiseaux ou des hennissements de chevaux... L’enfant est alors blême de peur avec faciès pâle, cris et pleurs au point de perdre la parole, ce qui provoque des phénomènes de « Jue » (afflux énergétique), origine de la crise convulsive.

Après la crise, le teint redevient normal ; mais de nouveau, la crise réapparaît avec :
  •  fièvre,
  • faciès rouge,
  • expiration chaude,
  • selles jaunes foncées,
  • yeux grands ouverts (insomnie).
Ces signes proviennent d’un excès de chaleur avec formation de glaires qui, en plénitude, engendre le vent. Ce vent interne, lors d’une nouvelle agression du vent externe, est l’origine de la maladie.

Les Jing chroniques appartiennent à l’insuffisance de la Rate-Terre. Il faut les traiter par la méthode de régularisation du « centre » avec les comprimés de saveur douce et de propriété attiédis­sante.

Ces maladies sont généralement dues à une alimentation déréglée, responsable des troubles du système Rate-Estomac avec diarrhée à allure chronique entraînant un vide excessif de l’énergie, d’où  les signes suivants :
  •  agitation des membres,
  •  corps froid,
  •  ictère,
  • absence de soif,
  • respiration nasale et bouche froide,
  • selles et urines de couleur blanche verdâtre,
  •  hypersomnie avec yeux entrouverts ou grands ouverts et menaçants,
  • contraction ou relâchement des membres,
  • rétraction musculaire.
Ces signes proviennent d’un vide de la rate avec production du vent (interne) qui, à l’état excessif, est à l’origine de la rétraction des muscles portant le nom de « syndrome douloureux dû au vent » (Tian Dui Feng). Le traitement consiste à utiliser principa­lement la méthode de « tonification du centre » et secondairement, la méthode de pression-pétrissage digitale. 

MAN JING FENG
Les Jing chroniques de l'enfant ont une durée plus longue et une force plus lente à venir avec des spasmes moins puissants et des attaques répétées intermittentes. Ils sont plus difficiles à résoudre et souvent accompagnés de coma ou de paralysie.

Extrait du Yili Zhenchuan de Zheng Qin-An (rouleau 4-Institut Liang Shen)
« Le vent de la rate chronique (man pi feng-慢脾风) est le nom d'une maladie en médecine chinoise. Il s'agit d'un syndrome de Jing (痉)chez l'enfant chroniques par affaiblissement du yang de la rate et des reins, le yang est extrêmement déficient et produit le vent interne. Cette maladie est caractérisée par une diminution importante de l'appétit à cause du froid-déficience de la rate et de l'estomac l'eau et les céréales ne sont pas décomposées, l'enfant ne digère pas les aliments et il y a vomissements et diarrhées. Les aliments ne peuvent pas être décomposés en essence subtile (jing wei) pour produire le qi et le sang, mais ils vont produire une accumulation de liquides pathologiques froids (han yin) qui s'accumulent dans l'estomac et débordent au-dessus du diaphragme et repoussent le yang du cœur et du poumon à l'extérieur, ainsi il y a chaleur de tout le corps et pouls ténu (wei) et fin (xi), à l'interne, il y a vrai froid et, à l'externe, il y a fausse chaleur. Les paupières appartiennent à la rate et à l'estomac, lorsqu'il dort les paupières ne sont pas complètement fermées et on voit le blanc de l'oeil car la terre du centre est déficiente et les paupières sont rétractées. En raison du manque de production et de transport de qi et de sang, il y a convulsions des quatre membres. »

« Manque de soins, les boissons et les aliments ne sont pas assez fortifiants, il y a transpirations spontanées, sueurs nocturnes sans en avoir conscience, vomissements, diarrhées qui s'écoulent sans en avoir conscience, et cela pendant une longue durée. Le qi originel (yuan qi ) s'amenuise de jour en jour et cela engendre les symptômes d'une déficience extrême. Le qi originel est extrêmement déficient, alors l'esprit (shen) n'a plus de maître, il ne peut plus soutenir les quatre membres en haut et en bas »

« Le Vent de la Rate chronique survient par une blessure interne, il y a vomissement, diarrhée, transpiration, obstruction alimentaire et manque d’appétit, quand cela dure longtemps, cela mène à cette extrémité. »

LE VENT VOLEUR -Ling shu chap.58- Extrait du Shennong Bencao jing (institut Liang Shen)
Terme qui désigne les intempéries des 4 saisons qui profitent du vide du corps pour y pénétrer et y nuire.

Huang qi demanda : « le maître dit que le vent voleur est le souffle pervers qui blessent les hommes et qui les rendent malades. Pourtant il y a ceux qui ne quittent pas leur abri, ne sortent pas de l'intérieur de la maison et tombent soudainement malade. Il n'est pas certain qu'ils aient subi le vent voleur et le souffle pervers. Pourquoi donc ?

Qi bo répondit : il s'agit de tous ceux qui ont été blessés par le souffle humidité qui s'est caché dans les vaisseaux sanguins et dans les plans de séparation de la chair il reste longtemps et n'en part pas. S'il leur arrive de faire une chute d'un endroit élevé, et que le mauvais sang reste à l'intérieur et n'en sort pas, ou s'il s'y ajoute la joie et la colère immodérée et soudaines, ou une alimentation qui ne convient pas, ou le froid ou le chaud hors saison, les couli se ferment et ne communiquent plus ou, il sont ouverts et que l'on subit le vent et le froid, le sang et le souffle se figent avec aggravation du pervers ancien... .Bien que l'on ne rencontre pas le vent voleur et le souffle pervers, il faut qu'il y ait une cause interne à laquelle s'ajoute une cause externe pour que la maladie se produise.

Su Wen, chap.37 : « si le poumon transfère sa chaleurs aux reins, il y a transmission et formation de convulsions douces (rou zhi-柔痓).

You Zai-jing , dans le Jingui Yaolue Xindian, dit : « Lors de cette maladie, il y a du vent-froid à taiyang qui n'a pas été dissipé. À nouveau, [le patient] contracte le froid et l'humidité, et il se forme les Jing. De même, les échappements de sang, les épuisements de qi, l'endommagement et la blessure du yin et du yang provoquent des modifications pathologiques et il se forme les jing ».

Extrait du Yili Zhenchuan, rouleau 4 de Zheng Qin-An traduit par Abel Glaser et édité par l'Institut Liang Shen.

« Le point le plus important est que le Taiyang gouverne la peau et unifie le Qi nutritif et le qi défensif ».... « il ne faut absolument pas être trompé parla nature du jeune yang de l'enfant et par les discours qui disent qu'il ne peut pas y avoir de blessure due au froid (shan han) au début. Ils ne savent pas que les enfants ont un qi léger et une force faible, le qi correct (zheng qi) est facilement blessé par le froid. »

« On observe les manifestations d'un shan han du taiyang avec en plus raideur et contracture de la nuque et du dos. La raideur et contracture de la nuque et du dos sont dues au froid pathogène qui bloque la libre circulation du qi et du sang dans le taiyang. Il s'agit donc d'un syndrome d'occlusion du taiyang par le froid pathogène avec malnutrition de la zone de la nuque et du dos. Lorsque le froid obstrue les pores de la peau et fait stagner le yin nourrissier (ying yin) il y a absence de transpiration »

Exemples de si da shoufa: shi xuan, laogong, wuzhijie, ershanmen, jing ning, weiling, xoatianxin, etc




Exemple de Jing (痉)

Les trémulations du nouveau né (小儿惊风散 )

La plupart du temps, les trémulations sont physiologiques : elles sont dues à l’immaturité du système nerveux de bébé. Elles disparaissent alors spontanément en quelques jours ou semaines, le temps que le système nerveux se développe.

Cela touche les nouveau-nés ayant présenté une anoxie néonatale, ayant un trouble métabolique (hypoglycémie, hypocalcémie, hypomagnésémie...) ou nouveau-nés présentant un syndrome de sevrage (enfant de mère héroïnomane ou ayant eu des traitements sédatifs importants au cours de leur grossesse). Une prise de sang confirmera le diagnostic ou pas. Si la prise de sang indique une carence la supplémentation est conseillée: calcium, vitamine D ou magnésium.

Les mouvements peuvent être amples, diffus, ils sont réguliers alors que les clonies ont une phase rapide suivie d'une phase lente. Ces trémulations s'atténuent et disparaissent complètement vers 2 à 3 mois.

Hypocalcémie néonatale
Fœtus : calcium exclusivement d ’origine maternelle
Passage transplacentaire :le calcium atteint la circulation fœtale puis se distribue aux tissus réceptifs

Facteur maternel : vitamine D
Vit D fœtale dépend de vit D maternelle avec une régulation placentaire.

A la naissance la calcémie dépend :
•           De la réserve osseuse en calcium (et donc de l’âge gestationnel)
•           De l’apport alimentaire (absorption faible chez le prématuré) avec une régulation placentaire

Le nouveau né à terme
La calcémie passe de 2.7 à 2.3 en 48 h pour remonter à un niveau stable en une semaine

PTH rapidement active
  •  libération du calcium osseux
  • diminution de l ’excrétion rénale
  •  augmentation de l ’absorption digestive
Calcitonine s ’oppose à l ’action osseuse de la PTH et augmente l ’excrétion rénale
           
Vit D : activée dans le foie et le rein
  •  absorption digestive
  •  mobilisation du calcium osseux
  • inhibition de l ’excrétion rénale
Clinique
 Le plus souvent asymptomatique
  • Parfois agitation, trémulations, rarement convulsions
  • Signes digestifs : vomissements, refus de boire
  • Signes respiratoires  : stridor, apnées
  • Signes cardiaques : tachycardie, cardiomégalie.

Ces informations ne remplacent en aucun cas un avis médical. Pour toute question sur votre santé ou tout avis médical, contactez votre médecin ou un professionnel de santé.Les soins énergétiques ne relèvent pas de la médecine au sens de la loi française et ils ne se substituent pas à un traitement ou à un suivi médical. Le praticien n’est pas médecin et à ce titre, ne prends pas part à l’établissement de diagnostic ni à l’ordonnance de médicaments. Les soins énergétiques et la médecine traditionnelle chinoise ne sont pas non plus associés à la kinésithérapie selon l’article L.4321-21 du Code de la Santé Publique et au décret n° 96-879 du 8 octobre 1996, modifié par décret n° 2000-577 du 27 Juin 2000.