METHODES TRADITIONNELLES DE SOINS SINO-JAPONAIS POUR LES ENFANTS": XIAO ER TUINA-SHONISH

"La légende raconte que c'est l'ange Gabriel, qui à la naissance des enfants, vient appliquer son doigts sur leur bouche en leur chuchotant: "chut!..."afin qu'ils oublient et taisent à jamais tout souvenir de leur vie passée! C'est ainsi que nous avons tous une gouttière sous le nez. "



dimanche 20 octobre 2019

L’observation de la veinule digitale


  小儿望诊: 看指纹

Des quatre temps du diagnostic en médecine chinoise, l’observation est celui qui occupe la première place dans la consultation.

L’observation de la veinule digitale pour enfants est adaptée aux nourrissons et aux enfants de moins de 3 ans, et celle-ci est divisée en trois secteurs : porte du Vent, du Qi et de la Vie. La veinule digitale normale est de couleurs jaune et rouge, cachée au niveau de la porte du vent. La forme de la veinule digitale des enfants varie en fonction des conditions, des saisons, des différences individuelles, etc. Cependant, par rapport aux adultes, les nourrissons et les jeunes enfants sont yang pur : ils ont un yin et un yang juvéniles, et il est donc facile d’imaginer, qu’ils réagissent rapidement et clairement aux facteurs environnementaux internes et externes. Lorsque la situation est relativement "simple", la précision des différentes méthodes de diagnostic est généralement supérieure à celle des adultes.

L’examen des petits vaisseaux énergétiques apparus au niveau des doigts est une des plus anciennes méthodes spécifiques à l'enfant appliquée en clinique depuis la fin de la dynastie des Tsin (420-589).


Dans le Zheng Jiu Da Cheng il est dit :

«  Le San Guan ou « 3 barrières » désignent les trois phalanges de l’index :
-          La 3° phalange porte le nom de Feng Guan (barrière du Vent) répondant répondant à la 3° branche terrestre, le Yin (3-5 h : Tigre-Poumon).
-          La 2° phalange, le nom de Qi Guan (barrière de l’énergie) répondant à la branche terrestre, le Mao (5-7 h : Lapin- Gros Intestin).
-          La 1° phalange, le nom de Meng Guan (barrière de la Vie) répondant à la 5° branche terrestre, Chen (7-9 h : Dragon-Estomac). »

L’examen de la forme et de la couleur des petits vaisseaux linéaires au San Guan (trois barrières) peut nous renseigner sur une orientation diagnostique.

Comment distinguer une attaque d’un pervers externe au niveau de la veinule digitale ?
Dans le cas d’une attaque d’un pervers externe, la veinule est superficielle; en cas d’un syndrome de Froid, elle est principalement rouge ou bleu et en cas syndrome de Chaleur elle est violette; s'il s'agit d'un syndrome de Vide, celle-ci n'est pas continue.

Ainsi,
  • L’apparition des petits vaisseaux à la Barrière du Vent : attaque aiguë par une Énergie Perverse Externe.
  • L’apparition des vaisseaux à la Barrière du Qi : syndrome causé par une Chaleur Perverse.
  • L’apparition des petits vaisseaux à la Barrière de la Vie signifie un état critique d’une maladie grave.
  • Veinule digitale flottante, visible : atteinte du Biao par une Énergie Perverse Externe.
  • Veinule digitale profonde, dissimulée : l’Énergie Perverse se trouve dans le Li (en profondeur).

Si la veinule digitale est visible à la phalange, le syndrome est récent, donc peu grave ; visible à la phalangine, le Pervers a pénétré en profondeur et atteint un stade évolué ; visible sur toutes les trois Barrières, jusqu'au bout du doigt, l’enfant est dans un état très grave.

Longueur de la veinule digitale
  • Longues : maladie progresse ;
  • Courtes : maladie régresse.

Ceci dit, la présence d'une veinule est une indique un facteur pathogène  (plus ou moins fort, comme avec un syndrome aiguë, ou léger, comme avec un Facteur Pathogène Résiduel. Cependant, la veinule n'est pas toujours là quand elle doit être et son absence ne doit pas être prise en compte pour confirmer l’absence  d'un facteur pathogène!

Dans cette observation de la veinule digitale, il  a une distinction entre gauche et droite. En effet, nombreuses personnes ignorent  que la veinule digitale est identique à la palpation du pouls.